Quelques informations sur le partiel de janvier 2017

Informations pratiques :

  • le partiel aura lieu le 5 janvier 2017 à 18h, au bâtiment F [vérifier régulièrement l’horaire et le lieu]
  • Il durera 2 heures.
  • Les calculatrices et les documents seront interdits.

Nature du partiel : le partiel sera commun à toutes les UP. Chaque enseignant réalisant la correction des copies de son UP.

PROGRAMME :  TOUT ce qui a été vu en cours d’amphi. Les transparents sont là pour compléter ce que vous n’avez pas eu le temps de noter en cours. Vous êtes vivement encouragés à consolider votre prises de notes et les transparents en ayant recours au divers manuels qui vous permettront de bien maîtriser les notions vues en cours.

Forme du partiel : 6 petites questions de cours (8 points) et deux exercices (4 points et 8 points).

Conseils de révision

  • Commencez par compléter tous les éléments manquants dans vos notes (utilisez les transparents, les manuels conseillés ou les cours d’autres étudiants).
  • Vérifiez que vous avez compris tout ce qui a été vu en cours. Le programme n’est pas très compliqué, mais ne laissez pas de zone d’ombre dans votre compréhension du cours.
  • Les transparents sont très complets et volumineux, mais ne servent que de support au cours délivré en amphi. N’apprenez par coeur que ce qui doit l’être par nature, et utilisez vos notes pour prendre du recul sur le contenu du cours, vous en approprier la structure et hiérarchiser l’information vue en cours.
  • Ne faites pas d’impasse !
  • Quizzez-vous sur des ‘niveaux’ différents d’apprentissage (définitions de base, théories ou concepts vus en cours, déroulé de la présentation d’un mécanisme ou d’une sous-partie…) en vous demandant la question que vous poseriez, vous, pour vérifier que vous avez bien assimilé ce qui a été vu en cours (il n’y a qu’un nombre limité de sujets possibles… avec un peu de chance vous trouverez les bons !) et essayez d’y répondre rapidement, notes fermées
  • Essayez de maintenir un bon rythme de révision (pas de procrastination pour éviter blocages et panique) mais profitez aussi des fêtes pour vous détendre. Dans la mesure du possible, dormez beaucoup.

Conseils de rédaction de vos copies: soyez précis, complets et concis.

  • On attend de vous que vous connaissiez parfaitement l’ensemble du contenu du cours. La notation s’échelonne de 0 à 20. Une réponse reprenant de façon pertinente la totalité de ce qui a été vu en cours aura 100% des points, une réponse à demi complète aura la moitié des points. Une réponse vague ne présentant que superficiellement les notions vues en cours n’aura guère plus d’un quart des points.
  • Ne pas faire de remplissage : ce qui compte c’est ce que nous avons vu en cours, pas vos connaissances plus ou moins approximatives accumulées par ailleurs. Avec le remplissage, vous n’augmentez pas votre note de la sorte et risquez de rendre le correcteur plus sévère dans le reste de la copie.
  • Rédigez vos réponses dans les exercices.
  • Attention à la gestion de votre temps ! Commencez par les questions les plus faciles ou les plus rapides à traiter. Ne bloquez pas sur une question. Ne rédigez pas intégralement les réponses aux questions de cours sur votre brouillon (qui n’est pas accepté à la correction). Si vous sautez une question, indiquez-le sur votre copie et veillez à bien indiquer l’ordre des questions pour que le correcteur s’y retrouve.
  • Nous avons chacun un très grand nombre de copies à corriger : facilitez la correction (codes couleurs, titres, mise en page, écriture soignée), ce qui nous permettra de voir plus efficacement les éléments corrects dans vos copies. Numérotez vos intercalaires.
  • Privilégiez un style simple et direct, sans fioritures. Plus vous êtes concis(e) et précis(e), plus vous êtes efficaces dans la transmission d’information à votre correcteur.
  • Soignez votre orthographe (n’oubliez pas les accents, attention aux participes passés : cela nuit à la qualité perçue de votre copie).
  • Surveillez votre écriture ! Avec le développement de l’ordinateur, certains étudiants ont perdu l’habitude d’écrire à la main. Nous, les enseignants, sommes assez habitués à déchiffrer 250 écritures différentes par partiel, mais nous avons aussi nos limites…
  • NE TRICHEZ PAS ! Cela ne vous fait pas honneur, dévalorise le diplôme que vous allez obtenir et vous expose à de graves ennuis (si vous êtes confondus, vous risquez l’interdiction de recevoir un diplôme universitaire pendant 5 ans, et l’Université est de plus en plus sévère avec les tricheurs, car leur action dévalorise nos diplômes).
  • Anonymisez votre copie ! Collez le rabat contenant vos noms et numéro d’étudiant. Vous ne connaissez pas les biais de votre correcteur.

Pour information : sujets de l’année dernière (attention ! le programme n’était pas le même que cette année !)